Le dégât des eaux est un moment plus que redouté par les occupants d’un logement.

Que vous soyez propriétaire ou locataire d’un logement neuf ou ancien, le dégât des eaux doit être traité rapidement, car il peut engendrer des pertes matérielles et financières de grandes ampleur.


Quelles sont les démarches à effectuer ?

– Avant toute chose, le premier reflex est de couper l’arrivée d’eau afin d’arrêter la fuite. Si vous ne parvenez pas à trouver l’origine de la fuite, faites appel à un expert comme le plombier ou encore un expert en bâtiment.

– Prévenez votre voisin, le syndic ou encore le jardin de l’immeuble.

– Déterminez si le dégât est garanti par le contrat d’assurance afin de demander une éventuelle indemnisation.

– Déclarez le sinistre auprès de votre assurance.

– Téléchargez et remplissez le constat amiable auprès de votre assurance. Ce document permettra de rassembler les éléments décrivant le sinistre, notamment :

  • le lieu du sinistre,
  • les circonstances,
  • la ou les cause(s) du sinistre,
  • la nature des dommages,
  • les coordonnées des personnes concernées par le sinistre et de leur assurance.

Le document comporte plusieurs feuillets identiques que vous devez adresser :

  • à votre assurance,
  • à l’assurance de la ou les partie(s) adverse(s),
  • au propriétaire du logement ou au syndic de l’immeuble.

Ce document doit être envoyé, signé, dans les 5 jours qui suivent le sinistre !

Les démarches administratives faites, vous pouvez désormais vous occuper de la remise en état avec l’aide un expert du bâtiment. À noter que vous pouvez percevoir une indemnité pour les travaux réalisés auprès de votre assureur !